Les créations d’Harold Kylzoan sont le fruit du patrimoine français du luxe.

Héritage culturel

Harold Kyzloan fait référence à une certaine idée du luxe, profondément ancrée dans l’histoire. Le roi Louis XIV a inventé le luxe ” à la Française “, fait de splendeur, d’élégance et d’un art de vivre brillant et cultivé. Les aristocrates s’affichent à la Cour et, avec la rhétorique, le style est leur arme. Il devient excentrique et extravagant avec Marie-Antoinette, véritable icône de la mode. Avec le Second Empire et la “Belle Époque”, Paris devient l’éblouissante capitale internationale du luxe, de la mode et du divertissement. La haute couture est née, et les bijoutiers s’installent Place Vendôme. L’opéra et les théâtres sont en vogue. Paris était une scène vivante. Cet héritage culturel inspire Harold Kylzoan. Le stiletto Anahée en symbolise la flamboyance et le prestige.

L’héritage d’un savoir-faire exceptionnel

Les créations d’Harold Kylzoan ont un supplément d’âme, celui des artisans d’art français. De la Haute Couture au travail du cuir, de la joaillerie à l’orfèvrerie, ce patrimoine de savoir-faire exceptionnels s’est construit au fil des siècles et s’est transmis d’une génération d’artisans à l’autre. Ce patrimoine vivant de savoir-faire précieux et rares contribue à l’unicité du luxe français. Passionnés et talentueux, ces artisans virtuoses aiment leur travail, maîtrisent parfaitement les techniques anciennes et ont la volonté de se remettre constamment en question. Harold Kylzoan sélectionne les meilleurs artisans français pour donner vie à ses créations. Un bijoutier de la place Vendôme et un cordonnier parisien ont croisé leurs savoir-faire pour réaliser cette chaussure-bijou unique, au talon diamanté caractéristique.

L’héritage créatif

Le jeune créateur Harold Kylzoan s’inscrit dans une longue tradition de mode et de couture établie à Paris. Paris a toujours été le cœur battant de la mode et de la création. Depuis des siècles, la capitale française a accueilli des créateurs inspirés, visionnaires et audacieux, connus sous le nom de “trend-setters”. Ils ont trouvé la liberté d’exprimer leur style et ce réseau d’artisans, capable de servir leur créativité avec un savoir-faire unique et traditionnel. Une évidence pour Harold Kylzoan : c’est à Paris qu’il est diplômé d’une prestigieuse école de stylisme et qu’il a aiguisé son talent créatif.